Moi et ma Pomme

Déboires d'un obsédé textuel

Archive for décembre, 2010

Touchez pas au grisbi!

3 comments

Roooh, les vieux! D’abord, il y eut cette vieille qui t’a poussé dans le tram, tirant une gueule jusqu’aux enfers pour finalement te râler dessus parce que tu ne sortais pas au même arrêt qu’elle. Puis cette autre qui vient faire faire ses courses toute seule et qui t’infliges sa présence insupportable. Toute ton attention doit lui être accordée sinon elle te fait une crise devant toute ta clientèle. Ensuite, tu as du attendre au supermarché qu’un futur cadavre ait fini de râler sur toute l’humanité parce qu’il fait froid, que les jeunes n’ont plus aucun respect, etc.

Mais toi aussi tu seras vieux. Toi aussi tu auras des difficultés pour bouger, te souvenir du nom de tes proches et être aimable. Le monde te fera peur, les technologies te sembleront incompréhensibles tels les armes de la décadence. Toi aussi tu clameras que le monde court à sa perte.

Il existe un moyen d’y échapper. Ne tombes pas dans la solitude. Ne te laisse pas emporter par tes velléités d’isolement, tes rêves d’îles perdues au milieu de l’océan. Vois ces groupes de personnes âgées comme ils sont heureux, ces couples qui rayonnent encore par leur entraide. Regarde ces vieilles copines qui se soutiennent quand le tram démarre et qu’elles perdent l’équilibre. La vieillesse est d’autant plus belle lorsqu’elle est vécue à plusieurs.

C’est Noël et il fait froid. Personne n’aime rester seul. Pour que toi aussi, tu ne tombes pas dans le piège de la solitude, bourre-toi la gueule, défonce-toi et tu te feras pleins d’amis imaginaires ou d’un soir. C’est pourquoi nous t’invitons à venir faire tes achats aux Sablons, dans le magasin de vins Nicolas, rue Joseph Stevens.

N’oublions surtout pas que le merveilleux esprit de Noël existe surtout dans le cœur des publicitaires. Et merci à Albert Simonin pour le titre.

Written by justinbiere

décembre 23rd, 2010 at 4:28

Posted in Non classé

Wikileaks et la transparence

8 comments

Depuis quelques mois, beaucoup de gens parlent de Ouiquiliiqsses: la presse, l’internet 2.0, Facebook et mon chat qui en discute sur Twitter. Julien Assange est le nouveau porte parole des anarchistes à la dérive qui voit en lui l’emblème d’un nouveau contre-pouvoir, le Néo de l’information. Les geeks, qui normalement sont des êtres sans opinion politique, ont décidé de prendre la défense de l’australien. Fini le lulz et les jeux en ligne, les binoclards boutonneux se sont trouvé des idéaux. Face à eux, une belle brochette d’imbéciles qui ont oublié les fondements de l’internet: la libre circulation des informations. L’utopie d’internet, c’était de créer un cyberespace où les « gouvernements du monde industrialisés, géants fatigués de chair et d’acier »(John Perry Barlow) ne pourraient exercer leur suprématie. Pas de bol pour Assange, les gouvernements ont oublié ces idéaux cyber-primitifs.

A vrai dire, les infos délivrées par Wikileaks ne produisent guère de révélations en mon for intérieur. Mis à part un beau bof, cette cyber guéguerre n’a nullement bousculé mon quotidien. Je suis plus amusé par les réactions autour de Wiki plutôt que par les informations dévoilées. Cependant, il y a un concept soulevé par Julian qui m’a plu: la transparence. Si on parle de transparence, autant l’appliquer partout. On ne se cache plus rien, tout le monde est sincère et fi des illusions.

La première mesure que j’imposerai pour respecter cette mesure, ce sont les vêtements aux normes de transparence. Le premier problème rencontré: il n’y aura plus aucun intérêt à regarder sous les jupes des filles. Deuxième risque potentiel: des hommes en constante érection et des gang-bang à tous les coins de rue sans crier gare. L’anarchie du sexe et des comportements maritaux semble donc irréalisable.

La transparence dans la religion. Arrêtons d’utiliser des métaphores incompréhensibles pour finalement dire que le chemin est en nous. De nombreux problèmes d’interprétations seraient évités si la transparence était imposée dans leur discours.

La transparence expliquée à mon chat. Qu’il m’explique simplement ce qui ne va pas plutôt que de détruire ma chambre éternellement. Miaou!

Written by gringoteq

décembre 20th, 2010 at 7:19

Posted in Non classé