Moi et ma Pomme

Déboires d'un obsédé textuel

Archive for janvier, 2011

Comment faire le mur lorsque nous n’en avons pas?

5 comments

Depuis quelques temps, je suis obsédé par une question absurde et paradoxale. A force de toujours chercher des liaisons entre les mots, de créer des double-sens là où il n’y en a aucun (à première vue), je parviens à m’inventer des dilemmes linguistiques.

Cette fois, je me suis penché sur l’idée que faire le mur, c’est une activité agréablement saine. Faire le mur (au sens figuré, pas comme un maçon), c’est un moyen de fuir son emprisonnement pour retrouver quelque chose de meilleur. Cela peut s’apparenter à une fuite du quotidien. Cela concerne aussi les jeunes coincés dans un orphelinat. Dans ce dernier cas, faire le mur devient un moyen d’affirmer son individualité, prémisse d’un anarchisme futur. Pour un réfugié politique, cette action lui donne accès à un monde de liberté. Mais qu’en est-il de ceux qui n’ont aucune barrière physique, aucun mur infranchissable et pourtant se sentent emprisonnés? Je pense notamment aux mendiants et aux clochards qui n’ont ni mur ni toit…

Read the rest of this entry »

Written by gringoteq

janvier 30th, 2011 at 12:39

Une semaine sans Facebook!

8 comments

Ouhh quel matin de cendres. Qui a mis le feu à mon crâne, et pourquoi y a-t-il cette fanfare qui joue du Jai Paul? Ha oui, je me recompose. C’est vrai, hier c’était la fin des exams, et donc de ma période d’abstinence. Bon, on a fêté, comme de quoi. Tout a commencé après la nuit du passage de l’an. Ou plutôt avec le lendemain. Une gueule de bois qui rimait avec grippe et gros rubbhe, en plein blocus. Trois jours au lit m’ont fait prendre conscience de la nécessité de marquer une pause au niveau des mes addictions. Plus d’alcool, plus de cigarettes, juste des softs pendant une vingtaine de jours. Passons sur l’horreur que ce fut car ce n’était pas suffisant pour réussir à étudier de façon consciencieuse. Je décidais, au beau milieu des exams de dire adieu a Facebook pendant une semaine. Un bon moyen de s’interroger sur l’importance qu’a pris ce réseau dans ma vie. L’occasion aussi de revoir cette vidéo d’anticipation faite en 1947, qui imagine notre présent avec une population accro à sa télévision portable, partout  et à tout moment.

Read the rest of this entry »

Written by gringoteq

janvier 21st, 2011 at 6:21